07 novembre 2008

Le savon d'Alep

Alep est une ville du nord-ouest de la Syrie ; elle serait l’une des plus vieilles villes au monde à avoir été continuellement habitée depuis sa création. Depuis la plus haute Antiquité, le savon d’Alep, ancêtre du savon de Marseille, y est fabriqué selon une recette séculaire.

Le secret de ce savon réside dans l’utilisation conjointe d’huile d’olive et d’huile de baies de laurier. Chaque année, en novembre, quand l’huile d’olive vient d’être extraite, elle est cuite pendant plusieurs jours dans un grand chaudron en cuivre avec de l’eau et de la soude, selon un vieux procédé de saponification. A la fin de la cuisson, la pâte ainsi obtenue est mélangée à de l’huile de baies de laurier, ce qui l’enrichit et la parfume. Puis, on l’étale et on la découpe manuellement en morceaux. Les savons seront séchés au soleil durant 9 à 10 mois au minimum. En séchant, le savon d’Alep prend une couleur brune caractéristique : seul son cœur reste vert.

Le savon d’Alep est donc un produit complètement naturel, qui ne contient aucun produit de synthèse, aucun colorant, aucun parfum, aucun dérivé de graisse animale, et qui est totalement biodégradable. C’est le taux d’huile de laurier qui lui confère sa valeur et son efficacité. Tandis que l'huile d'olive contient de la vitamine A, qui favorise le renouvellement des cellules, préserve l’élasticité de la peau et atténue les rides, et de la vitamine E, qui hydrate la peau, l’huile de laurier qui y est ajoutée a des propriétés antiseptiques, désinfectantes et apaisantes.

 

Posté par aromette2 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le savon d'Alep

Nouveau commentaire